Aller au contenu principal

L'art dans tous les sens : des œuvres et des visites adaptées pour tous

Langue des signes, audiodescription,… des dizaines de supports en ligne sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Que certains de nos sens nous fassent défaut ou non, profitons tous du confinement pour changer nos routines en positif.

Allons à la rencontre d'œuvres et d'expositions faisant appel à toutes nos sensations, au-delà des champs sensoriels auxquels nous sommes accoutumés.

L'occasion, pourquoi pas, d'aborder les œuvres sous un autre angle et avec de nouvelles émotions. 

Le patrimoine archéologique, quand un art visuel s’explique en langue des signes

Lancé par la communauté de communes du Pays de France, le projet Archéa vise à conserver et à valoriser le patrimoine local. ARCHÉA assure les fonctions de centre de conservation, d'exposition et d'animation de l'archéologie en Pays de France.

Son site internet permet de visiter l'ensemble des collections depuis chez soi. Des séquences visibles en français, en anglais ou en langue des signes.

Vous pourrez remonter le temps jusqu'à la préhistoire il y a 800 000 ans, ou encore explorer les traces de l'époque gallo-romaine dans la région, de -52 à 500 après Jésus Christ.

L'exposition permet ainsi de découvrir l'évolution du territoire, et ce jusqu'à la période du 18ème siècle.

L'art et ses descriptions

Dans un autre domaine, le musée des Beaux-Arts d'Arras a créé un parcours à travers huit de ses oeuvres, sous-titrées et traduites en langue des signes.

A chaque fois, une description détaillée de l'oeuvre est réalisée, celle-ci étant resituée dans son contexte historique.

Le FRAC Normandie Rouen a eu la bonne idée de mettre en ligne l'audio-description d'une première oeuvre.

De quoi s'initier à l'art conceptuel de Jonathan Monk, dont l'oeuvre "Senza Titolo III" est décrite de manière méthodique.

Celle-ci permet de se figurer l'oeuvre par la pensée, tout en racontant l'histoire de sa genèse, s'inspirant notamment du courant italien de l' "arte povera".

Parler de musique en langue des signes

La Philharmonie de Paris a, quant à elle, mis en place un programme permettant d'apprendre chaque mois un nouveau mot du vocabulaire musical en langue des signes. 

Une dernière initiative qui permet de faire un pas de côté par rapport à une œuvre, c'est celle de « Mots dits Mots lus », un événement culturel prévu le 27 juin et dédié à la lecture à haute voix. Le site recueille des lectures pour enfants, adultes, à l’oral ou en langue des signes.

Durant le confinement, « Mots dits Mots lus à la Maison» invite chacun à lire ou à signer des extraits de ses auteurs favoris ou de ses propres écrits, à enregistrer des pistes audios ou vidéos, ou simplement à écouter.