Aller au contenu principal
Musique, concerts et opéras
Parents / Éducateurs
Replay de "Hippolyte et Aricie" de Rameau à l’Opéra Comique
Théâtre National de l'Opéra Comique
Le 1er octobre 1733 était créée, à l’Opéra, une tragédie lyrique d’une intensité si extraordinaire qu’elle changea le cours de la musique française. Hippolyte et Aricie tirait son sujet d’Euripide et de Racine.
Rameau, organiste et théoricien peu connu, déjà quinquagénaire, produisait son premier opéra. Il allait désormais régner sur la scène musicale avec son orchestre descriptif et son harmonie inventive, toujours au service du drame.

Rameau modifia son chef-d’oeuvre à chacune de ses reprises. C’est la version de 1757, sans prologue, que Raphaël Pichon dirige à la tête de l’ensemble Pygmalion, dont l’orchestre joue sur instruments d’époque. Jeanne Candel, qui s’attache à faire de la musique un théâtre, ne pouvait que rencontrer Rameau le visionnaire. Tragédie lyrique en cinq actes, sur un livret de l’abbé Pellegrin.

Troisième version créée à l’Académie royale de musique (Opéra) le 25 février 1757.

Direction musicale, Raphaël Pichon
Mise en scène, Jeanne Candel
Avec Reinoud van Mechelen, Elsa Benoit, Sylvie Brunet-Grupposo, Stéphane Degout, Séraphine Cotrez, Arnaud Richard, Eugénie Lefebvre, Lea Desandre, Edwin Fardini, Constantin Goubet, Arcas Martial Pauliat, Virgile Ancely, Guillaume Gutierrez, Victor Gkoritsas, Yves-Noël Genod, Iliana Belkhadra, Leena Zinsou Bode-Smith
Choeur et orchestre, Pygmalion
Théâtre National de l'Opéra Comique
5 rue favart
Paris 2e Arrondissement