Aller au contenu principal

Et si on se cultivait par le jeu... vidéo en ligne

Quel meilleur moment pour s’adonner aux jeux vidéo que l’actuelle période de confinement ?

Si l’on ne doute pas que les aficionados (et -das !) ne manquent aujourd’hui de rien, voici quelques propositions supplémentaires pour se cultiver sans pour autant trop s’éloigner de sa passion… 
 

1/ Jouez aux vieux jeux vidéo de votre enfance, que vous croyiez disparus !

En effet, vous trouverez peut-être votre bonheur parmi ces milliers d’anciens jeux proposés sur Abandonware France, créé en 2000, qui cherche à sauvegarder le patrimoine vidéoludique francophone. Principe : proposer au téléchargement libre des jeux PC et Mac qui ne sont plus disponibles dans le commerce depuis longtemps, et dont le service après-vente a été abandonné.

A noter que, comme le site le précise, « cette pratique est illégale et n’est que tolérée actuellement ».

Ainsi, Abandonware France s’est fixé certaines règles, parmi lesquelles : la date de première distribution du jeu doit être postérieure à 2001, il ne doit plus être commercialisé dans sa version francophone et les ayants droit ne doivent pas s’être positionnés contre sa distribution gratuite.

Un petit tour en enfance…

2/ Sauvez Romanica !

Et découvrez ainsi le premier jeu vidéo conçu par le ministère de la Culture, disponible sur Apple App Store et sur Google Play.

Propulsé au sein d’un monde imaginaire, le joueur devra suivre une quête initiatique en retrouvant la signification de mots employés au quotidien par les habitants de cités en détresse, et en faisant ainsi renaître la diversité de leurs langues romanes (français, roumain, italien, espagnol, portugais, catalan, occitan et corse). Aucun besoin de les apprendre, il s’agit juste d’activer « le potentiel plurilingue insoupçonné qui sommeille en vous » !

Occupez ainsi votre confinement en traversant pas moins de 75 niveaux épiques, 15 par monde (des salutations, du temps, de la nourriture et des boissons, du voyage, et enfin de l’art), et en y débloquant des informations culturelles précieuses pour poursuivre votre quête.  ?

3/ Guidez Perceval dans sa quête du Graal !

Réalisé par des élèves de 5ème et de 3ème sur une idée de l'artiste plasticien Éric Giraudet de Boudemange, avec le créateur de jeu vidéo Tomavatars, et produit par le centre d’art contemporain La Criée à Rennes « Le Graal en Doom-like » est le second volet du jeu vidéo « Yvain! ».

L’idée d’origine : créer une suite au roman inachevé Perceval ou le Conte du Graal, écrit au XIIème siècle par Chrétien de Troyes, le résultat final mêlant joyeusement art contemporain, pop culture et univers médiéval.

Le joueur pourra ainsi déambuler dans les décors imaginés par les élèves : châteaux, lac rouge, forêt de barbe-à-papa, labyrinthes… tout en découvrant en même temps des histoires des collégiens situées au cœur de fêtes foraines, « créant l'effet d'un joyeux cadavre-exquis, où Merlin l'Enchanteur croise Kylian Mbappé, Leonardo Di Caprio, etc. », comme le précise le site de La Criée. 

4/ Incarnez un personnage qui va vivre la Première guerre mondiale en Bretagne et sur le front…

Avec la bande dessinée interactive «Classe 1914 – Ne m’oubliez pas !» proposé par la direction des archives et du patrimoine du Département d’Ille-et-Vilaine.

Une belle initiative qui permet de suivre un personnage parmi quatre amis (deux hommes, deux femmes) depuis son enfance (en l’aidant notamment lors du passage du certificat d’études), puis en assistant à sa mobilisation en 1914 (lorsque c’est le cas), en le suivant ensuite pendant la guerre, puis lors de son retour au pays. 
 

5/ Retrouvez la trace d’un poilu de la Première Guerre mondiale…

Et initiez-vous ainsi à la recherche et à l’analyse de ressources historiques numériques avec « Gueule d’ange ».

Cette enquête historique est proposée par les Archives départementales des Yvelines et des Hauts-de-Seine. 

6/ Acceptez la mission Carcas, avec les Archives départementales de l’Aude.

"Au VIIIe siècle, les Sarrasins occupent encore l’Aude.

Depuis 725, ils se sont installés à Carcassonne. Charlemagne, nouveau roi des Francs, décide de reconquérir ces territoires ennemis. Cependant…"

Votre mission, si vous l’acceptez… vous sera donnée par Dame Carcas. 
 

7/ Apprenez-en plus sur les phénomènes naturels à travers huit jeux mobiles et applications de réalité virtuelle élaborés en collaboration avec des scientifiques.

Grâce au Muséum d’histoire naturelle, participez ainsi à une expédition sous-marine dans l’Arctique avec Virtual Arctic Expedition, partez en «Voyage au cœur de l’Evolution», ou bien observez, avec le jeu collaboratif BirdLab, les stratégies de nourrissage des oiseaux en hiver…

Un bon moyen, aussi, de changer (virtuellement certes) d’air.