Aller au contenu principal

Dix sites insolites pour s’aérer l'esprit pendant le confinement

Vous souhaitez vous cultiver ou vous changer les idées, mais sur un thème ou d’une manière qui sorte des sentiers battus ?

Voici quelques suggestions qui pourraient bien vous arracher un sourire, voire même un fou rire…

1/ Pourquoi rions-nous ? Quand le rire est-il apparu ? Rire est-il toujours drôle ?

Sans doute ne vous étiez-vous jamais posé ces questions…

Mais si l’envie vous prend — maintenant qu’on vous les a suggérées — d’y trouver des réponses scientifiques, rendez-vous de ce pas sur le site de l’exposition « Rire, la science aux éclats », réalisée par ART’M Créateurs associés. Textes, vidéos, jeux, tests et expériences…

Une quarantaine de propositions interactives vous permettra d’en apprendre plus sur ce si agréable phénomène.
 

2/ En ces temps de confinement, que deviennent nos rythmes biologiques ?

« Toutes les formes de vie sur Terre sont cadencées par des mécanismes de mesure du temps qui leur permettent de s’adapter aux transformations de l’environnement pour en tirer le meilleur parti », nous rappelle le site de l’exposition CLOCK, également réalisée par ART’M Créateurs associés.

Sans doute pourrez-vous glaner, à travers les cinquante propositions interactives qui y sont proposées, quelques informations précieuses sur nos rythmes biologiques, plus que jamais bousculés en ces temps de confinement. 

3/ Créer un Concorde ou une fusée en papier ? Vous n’y auriez jamais pensé…

Le Musée de l’Air l’a fait pour vous ! Vous êtes fasciné par l’aviation et ressentez l’envie de vous dégourdir les doigts, lassés de ne faire que taper sur un clavier ?

Rendez-vous sur la chaîne Youtube du Musée de l'Air et de l'Espace Le Bourget.
 

4/ Si ce n’est pas le moment d’envoyer des cartes postales, rien n’empêche d’en confectionner des virtuelles... et comiques.

Avec l’appli Caramboles et confinement, imaginée par l’équipe du musée d'art et d'histoire de Saint-Brieuc, créez votre carte postale personnalisée en vous appuyant sur des clichés du fonds Bailly.

Les slogans suggérés sont adaptés à la situation de confinement…

On vous laisse découvrir !
 

5/ Créez votre propre armoirie…

Grâce à l’un des ateliers interactifs proposés par le service éducatif des Archives Municipales de Marseille.

L’occasion aussi, et surtout, de vous initier à l’héraldique en découvrant l’histoire des armoiries de Marseille.

6/ Votre dictionnaire est-il de droite ?

Voilà une drôle de question… à laquelle des réponses sérieuses existent.

Vous voulez en savoir plus ?

Ecoutez donc Laélia Véron, autrice de «Le français est à nous ! », sur le podcast « Parler comme jamais », produit par Binge Audio.

Elle y déconstruit une fois par mois les clichés autour de la langue française. Vous y découvrirez également pourquoi « les accents ont toujours tort ». 

7/ Découvrir les meilleurs spots de street art et de graffiti à Strasbourg tout en étant confiné ?

C’est possible grâce à cette carte interactive et participative, créée par COLORS Urban Art. Collage, Sticker, Fresque, Tag, Pochoir, Légal et même Vandal (graffiti illégal)…

Il y en a pour tous les goûts !

8/ Dansez…

En suivant le « radioguidage d’intérieur » de Denis Plassard, fondateur de la Compagnie Propos.

Cette proposition originale permet d’approcher la danse de manière quasi-méditative.

Au salon, dans le lit, en duo, à distance, au ralenti, sur la table… qui devrait amuser, et détendre, les petits comme les grands. 

9/ Participer à un « cadavre exquis » avec des inconnus… ?

Le jeu poétique créé par les Surréalistes peut désormais se jouer en ligne.

Après l’expérience de six médiathèques d’Aix-Marseille-Provence Métropole en 2017, le projet « Cadavres Exquis Métropolitains » a été réitéré par cinq médiathèques de la métropole nantaise.

Principe : composer une phrase à plusieurs personnes, sans qu’aucune d’elles ne puisse tenir compte des collaborations précédentes.

A vous de jouer.
 

10/ Et pour finir, une curiosité :

Cette visite virtuelle de l’exposition « Des animaux et des gendarmes ».

Le titre se suffit à lui-même.

Laissez-vous tenter.